Dispositif sanitaire à St. Barthélemy

Pour venir, il faut à ce jour que tous les voyageurs ayant séjourné au cours des 14 derniers jours dans un autre territoire que la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Sint-Maarten présentent un test PCR négatif réalisé 72h précédant le vol.

Pour les passagers en provenance d’Amérique du Nord et d’Amérique latine, un nouveau test doit être réalisé sur place à J+7.

Des tests de température sont également réalisés à l’entrée du territoire et le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fermés.

L’île de St. Barthélemy résiste bien pour le moment, face à la pandémie mondiale : « Nous ne sommes pas en situation épidémique », explique Nils Dufau, Président du Comité du Tourisme de St. Barthélemy.

Si les conditions d’entrée peuvent  évoluer d’ici avril, la Collectivité de St. Barthélemy met depuis le départ tous les moyens qu’elle a à sa disposition pour limiter au maximum la propagation du virus.

L’île a en effet su rapidement réagir en se dotant d’un matériel de pointe pour tester facilement et rapidement : « nous avons été avant-gardistes dans les mesures mises en place », ajoute Nils Dufau, « en ayant été les premiers à nous doter de machines de tests les plus sophistiquées des Caraïbes, particulièrement efficace avec une fiabilité des résultats de 90 – 94 %. »